Origine du Paintball

 

Les premiers lanceurs furent utilisés par les éleveurs Australiens pour marquer le bétail dans les années 1970. En effet la taille des ranchs et la méthode d'élevage des troupeaux qui paissent dans la nature, oblige alors les éleveurs à travailler comme des cowboys des temps modernes. En moto, quad et hélicoptère, ils rassemblent les troupeaux et comme le cas se présente souvent les animaux peuvent se regrouper avec des animaux d'autres ranchs. Il fallait donc pouvoir, avant d'embarquer les animaux, un moyen simple pour marquer la propriété, qui était visible sur le moment grâce aux marquages au fer rouge. En réalité le paintball est né de l'isolement de ces ranchs, qui peuvent couvrir des centaines de km² et où le seul moyen d'accéder est soit le 4×4 soit l'avion. La population est principalement masculine et l'utilisation des lanceurs hypodermiques afin de lancer les capsules de peinture fut alors utilisées pour s'amuser entre cowboys… Ce sont des choses qui arrivent et parallèlement à ceci les gérants des exploitations purent remarquer une baisse des bagarres au sein des leurs hommes. À la fin des années 70, des tournois opposaient alors des ranchs voisins afin de faire décompresser les hommes puis la Nouvelle-Zélande fut « touchée », avant d'arriver aux États-Unis, où les lanceurs pour marquer le bétail furent exportés en 1979. Sous forme de jeu à proprement parler comme on le connaît aujourd'hui, il s'est tout d'abord développé aux États-Unis. Le premier tournoi a été organisé le 27 juin 1981. Il est alors connu sous le nom de National Survival Game aux États-Unis d'Amérique, et Skirmish Games en Australie, mais y est dès 1984 désigné sous le nom de paintball par les fabricants dans les boutiques de jeux et sport, et parfois même dans les supermarchés.

Cette activité est arrivée en Grande-Bretagne à la fin des années 1980 puis en France et dans le reste de l'Europe au début des années 1990, sous l'influence entre autres de séminaires de motivation d'entreprise ou de jeu de rôle grandeur nature.

Le jeu se révèle extraordinairement tactique et est un excellent sport d'équipe très riche en interactions et en sensations. Il présente par ailleurs l'avantage d'être très complet en demandant un large panel de compétences.

Les clubs français se sont organisés en « fédération » en 1996 pour promouvoir une vision plus sportive du paintball. En 2006, elle comprenait 24 000 licenciés et regroupait 212 clubs affiliés dans 22 ligues. Des tournois régionaux, nationaux et internationaux sont organisés. Aujourd'hui le paintball est officiellement représenté dans près de quarante pays sur tous les continents. Des championnats internationaux ont lieu tous les ans pour des matchs par équipes de 5 et 7 joueurs. Ils regroupent entre 50 et 200 équipes à chaque fois et durant la saison 2006/2007, deux manches ont lieu en France : la World Cup à Toulouse et le Disney French Open à Disneyland Paris.